BFM parle de la Biorésonance!

En 2021, BFM publie un  article en partenariat avec SNP et Rayonnex . Il traite de l'étude menée en double aveugle randomisée et qui a eu des résultats bluffants sur les douleurs et les cervicalgies!

Lire plus »

Etudes Scientifiques

Et techniquement, C'est quoi le physioscan?   Le PhysioScan est un analyseur biophysique d'évaluation et de régulation de l'homéostasie neurophysique (équilibre des champs électromagnétiques du système nerveux central) dont le but est d’investiguer et de corriger les champs vibratoires d’informations subtiles émis par l’organisme humain en passant par le cerveau (en anglais : brain-machine interfaces). ​ Cette technologie de pointe repose sur des travaux scientifiques russes et la mise en application des lois mathématiques de la fameuse « théorie du chaos » et des « systèmes dynamiques non linéaires » (NLS). Elle intègre également des technologies issues de la physique quantique, initialement développées (au moyen des méthodes de biofeedback et de biorésonance) pour le suivi sanitaire des missions aérospatiales.  

Lire plus »

Test Neuro-Végétatif

Le test neurovégétatif permet de connaître l’effet potentiel de toute substance placée auparavant dans un gobelet appelé « chambre de résonance » et relié au physioscan.

Lire plus »

La Biorésonance, c'est quoi?

"Le PhysioScan est un analyseur biophysique d'évaluation et de régulation de l'homéostasie neurophysique (équilibre des champs électromagnétiques du système nerveux central).Le but est d’investiguer et de corriger les champs vibratoires d’informations subtiles émis par l’organisme humain en passant par le cerveau (en anglais : brain-machine interfaces).​

Lire plus »

La Métha-Résonance

La fonction « méta-résonance » est utilisée pour restaurer les fréquences organiques optimales.  Elle s’effectue par l’intermédiaire du casque qui active l’organe ciblé par un spectre de fréquence spécifique et lui communique l’information autorégulatrice.   Pour cela, la signature fréquentielle fondamentale de l’organe étudié lui est envoyée via les transmissions nerveuses câblées de l’oreille. Ceci permet à l'organe traité de se syntoniser à nouveau sur sa juste vibration de fonctionnement, dans des délais plus ou moins rapides selon les cas.   Le but de la méta-résonance est donc de donner une impulsion vibratoire qui va stimuler les processus d’autorégulation et d’autoréparation. 

Lire plus »